Les Moocs : apprendre par Internet, se former sérieusement, c’est possible

Accéder à des formations dispensées sans avoir à se déplacer, à investir, à arriver à une heure précise ? C’est possible désormais avec les MOOCS.

Depuis quelques années, ce mode d’apprentissage s’est accru mais il a divisé : perçu comme une menace pour certains, comme opportunité pour d’autres, ils ont parfois eu du mal à se faufiler sur la toile pour y trouver leur place. Et pourtant, ils ne cessent de conquérir des personnes de tous horizons et de tous âges pour leur permettre d’enrichir des connaissances ou acquérir de nouvelles compétences.

Les principes des MOOCS

L’accessibilité de cours selon un nouveau schéma qui s’inscrit dans la logique des nouvelles technologies. Une nouvelles façon de se former sans se ruiner, ce qui permet à un plus large public d’y accéder. On comprend que des instituts les regardent d’un œil noir !

Mais c’est quoi un MOOC ?

MOOC signifie en anglais « Massively Open Online Course ». Pourquoi massif, parce que son but est de toucher massivement les populations intéressées. Et par la toile, il n’y a pas de limites. On ne pousse pas les murs d’une salle de cours ou d’un amphithéâtre alors que les MOOC ne sont pas cloisonnés à un nombre restreint de participants, bien au contraire. Voilà un atout de taille pour ces cours que vous pouvez suivre en ligne.

Peut-on réellement se former sans professeur ?

Le professeur déroule le cours par vidéo, illustre ses propos par des copies d’écran ou des démonstrations dynamiques. Mais, touchant des milliers voire des millions d’élèves, il n’y a pas d’échange personnalisé élèves-professeurs, aucune interaction. C’est le noyau dur en ligne de mire de nombreux réfractaires, et pourtant, peut-on interagir individuellement avec un professeur de faculté ?  Pas plus qu’on ne peut mettre sur pause et revenir en arrière deux, trois, cent fois si nécessaire.

De plus, la formation est dynamique et tient généralement compte de différentes hypothèses pour anticiper au mieux les questions diverses et variées qui pourraient naitre dans l’esprit des élèves virtuels.

Certains professeurs ou experts sont présents sur les forums de discussion et très généralement, une entraide communautaire se construit naturellement. Une caractéristique propre à Internet et qui existe dans une moindre mesure en mode réel. Poseriez-vous aisément une question à un expert ? Oseriez-vous expliquer un fonctionnement à une personne en difficulté ? Les débats sont-ils courants en mode réel dans un but d’optimisation, de conseils ?

Les formations sont-elles reconnues ?

Certaines formations sont désormais reconnues par des professionnels (délivrance d’un certificat de niveau) et peuvent être inscrites au CV. Il existe également des tests de validation des acquis indépendamment des cours eux-mêmes et selon les domaines.

Dans quels domaines trouve t-on des MOOCS ?

Un grand nombre de domaines sont aujourd’hui concernés et ne sont pas réservés aux métiers digitaux. Il peut s’agir d’organiser son temps (les mind mapping par exemple), de construire des sites Internet (WordPress, Joomla…), de développer dans des langages de programmation particuliers (C, Java, PHP, SQL..), réaliser des pâtisseries (pour développer une entreprise indépendante ou participer aux émissions actuelles), changer le carrelage d’une salle de bain…  Vous l’aurez compris, les domaines sont nombreux.

Faut-il être expert en informatique pour suivre un MOOC ?

Suivre un MOOC est à la portée de tous. Il suffit de se connecter à une plateforme, se créer un compte, sélectionner le cours et le suivre en audio et vidéo. Aucun matériel nécessaire n’est requis, la seule contrainte, une connexion Internet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *